La préservation

Un encadrement de préservation fait appel à de techniques et à des matériaux spéciaux pour encadrer un objet de valeur sentimentale ou monétaire. La nature de l’article à encadrer amènera diverses solutions. Il y a cependant des règles de base :

  • L’encadrement ne doit entraîner aucune modification permanente à l’article. Ce qui veut dire : aucun découpage ou pliage et pas d’utilisation de rubans ou de colle à pression ou activée à la chaleur.
  • Le montage doit être complètement réversible et l’article doit pouvoir retrouver sa condition originale.
  • Les passe-partout et les cartons de fond en contact direct avec l’article doivent être de qualité musée, en carton 100% chiffon ou en carton alpha cellulose sans lignine. Les passe-partout standard «sans acide» ne sont pas de qualité musée et finiront, un jour ou l’autre, par causer des dommages.
  • La vitrerie (de verre ou d’acrylique) doit filtrer les rayons ultraviolets pour éviter la décoloration. Les vitres anti-éblouissantes régulières ne protègent pas plus que du verre ordinaire. Le traitement contre les rayons UV est invisible.
  • Le verre ne doit pas presser contre l’article. Des passe-partout ou des pièces d’écartement doivent être utilisés pour les séparer. L’espace d’air qui en résulte est important pour éviter l’apparition de moisissures.
  • L’encadrement doit fournir une protection efficace à l’article. Un bon encadrement sera une protection efficace contre les dommages pouvant être causés par les variations de température et du taux d’humidité, la poussière, les insectes et les polluants présents dans l’air.
Préservation de cadre photo – Atelier Daniel – Montréal
Préservation de moulure de cadre sur mesure – Atelier Daniel – Montréal

Vaut-il le prix qu’on en demande ?

L’encadrement de préservation coûte de 25% à 30% de plus que l’encadrement standard. La question que vous devez vous poser c’est : Est-ce que l’article à une valeur suffisante – sentimentale ou monétaire – à mes yeux pour justifier le surplus ? Nous recommandons ce type d’encadrement pour tout article original ou irremplaçable et pour les oeuvres d’art susceptibles de voir leur valeur augmenter avec le temps. Voici quelques renseignements utiles :

  • N’importe quel objet de collection garde une plus grande valeur s’il est conservé à l’état neuf. Peu importe ce qui altère la condition originale, ce sera considéré comme un dommage et réduira la valeur de l’article.
  • Les techniques et les matériaux d’encadrement réguliers modifient (endommagent) l’état de l’article. Des dommages immédiats et permanents peuvent être causés par les techniques et les matériaux standard d’encadrement comme le montage à sec fréquemment utilisé pour les articles ordinaires mais inacceptable dans le cas d’objets de collection. Tous les dommages ne sont pas immédiats; la décoloration par l’acide par exemple se fait lentement et les dommages sont cumulatifs. Enfin, les encadrements standard ne protègent pas de la moisissure, de la décoloration et autres dommages.
  • L’encadrement de préservation peut prévenir les dommages. La réparation des dommages déjà présents peut se faire mais à un coût substantiel.